Camping frejus

Le barrage de Malpasset à Fréjus

Lorsque la deuxième guerre mondiale a pris fin, on a décidé de créer un barrage à Fréjus. Ce sera une construction qui servira à réserver de l’eau pour irriguer les cultures ; notons que la région ne bénéficiait pas de pluies régulières. Une subvention de la part du Ministère de l’Agriculture a donc été accordée au conseil général du Var, maître d’œuvre de l’opération. Le spécialiste des barrages-voûtes, André Coyne, fut alors sollicité. On a alors choisi la vallée du Reyran, à Malpasset. Le barrage est achevé en 1954 et est fonctionnel avant d’inonder toute la ville de Fréjus en 1959.

La catastrophe de Malpasset

Le 2 décembre 1959, à 21h13, le barrage de Malpasset cède, pendant que la majorité des familles était dans le sommeil. C’est une vague haute de 40 mètres et dont la vitesse est de 70 km/ h qui a détruit la construction. Le réservoir fait sortir 49 millions de mètres cube d’eau en aval. L’eau emporte tout et débouche sur la ville de Fréjus une vingtaine de minutes plus tard, avant qu’elle ne se jette à la mer. La catastrophe a fait un peu moins de 500 morts. Parmi les dégâts, on a 2.5 km de voies ferrées arrachées, 50 fermes rasées, 1000 moutons tués et 80 mille hectolitres de vin évaporé.

Randonnées au barrage de Malpasset

La visite du barrage de Malpasset est l’une des idées sorties fascinantes que l’on peut faire lors d’un séjour à Fréjus. On connaîtra un peu de son histoire, on ne manquera pas d’être impressionné par les ruines et les restes de blocs de bétons qui restent encore visibles aujourd’hui. Des circuits de randonnées sont proposés par l’office de tourisme pour faire découvrir ce site qui renferme des souvenirs tristes, certes, mais où la nature ne fait que confirmer sa beauté éternelle. Tous les niveaux de randonneurs peuvent accéder au site.

Trois types de circuits possibles

Le circuit 1 est certainement le plus facile ; à 400 mètres après le barrage, il y a une fourche puis, en prenant à droite, on arrive au pied de la structure. Le circuit est pratiquement plat ; parfois, il y a des passages accidentés et de jolies zones ombragées. Le circuit 2, plus complexe, permet de prendre un raccourci : du Belvédère, il y a à 50 mètres un terre plein qui mène vers une forêt d’eucalyptus et un sentier qui descend jusqu’à l’ancienne départementale 37. A gauche se trouve le lac de Saint Cassien, à droite, on a le pied du barrage. Le circuit 3, plus long, promet des découvertes de panoramas inoubliables et des moments de sensations fortes !

Les sites tout près du barrage

Après avoir visité le barrage de Malpasset, on peut organiser d’autres sorties. Plusieurs sites intéressants se trouvent à proximité. Il y a le Parc Zoologique de Fréjus, un lieu exceptionnel où l’on peut s’offrir de belles escapades tout en découvrant les 110 espèces d’animaux qui y sont abrités. Il y a aussi la Chapelle Notre-Dame-de-Jérusalem ou Cocteau, bien particulière pour ses fresques à la craie grasse. La visite de Fréjus peut se poursuivre en faisant un détour au Mémorial des Guerres en Indochine ; c’est une nécropole semi-circulaire s’ouvrant sur la mer où les restes des militaires et civils décédés en service en Indochine ont été rapatriés.

L’Aqueduc de Fréjus

L’aqueduc romain de Mons à Fréjus est vieux de nombreux siècles ; il a été construit au 1er siècle après J.C. Il est long de 41.5 km et était destiné à alimenter en eau Fréjus qui était autrefois appelé Forum Julii. Actuellement, différentes parties de la construction sont encore visibles. Il y a la Roche Taillée au sud de Mons et les Arches Sénéquier au nord de Fréjus. Ces dernières étaient 6 arches doubles dont la hauteur est de 12 m, ce qui permettait à l’aqueduc de passer par un vallonnement où l’on trouve un cours d’eau affluent du Reyran.

Le théâtre romain « Philippe Léotard »

Le théâtre romain Philippe Léotard est un site en plein air qui mérite une visite lorsqu’on passe des vacances à Fréjus. Ce site exceptionnel représente un bel héritage de la culture grecque. Il a été construit au 1er siècle et se situe dans le centre historique de la ville, non loin de la Porte de Rome. A travers les vestiges, on peut imaginer facilement la structure générale du monument, sa taille impressionnante et ses magnifiques décors. Le site est ouvert du 1er octobre au 31 mars du mardi au samedi ; il n’est pas accessible le dimanche, le lundi et les jours fériés. Du 1er avril au 30 septembre, on peut la visite du mardi au dimanche, sauf les jours fériés.

Vous désirez être entendu, postez un commentaire sur notre post.